bandeau06

LE CLUB DU LOTUS A CHARENTON LE PONT

Le club du Lotus a été fondé en 1992 à Charenton le Pont par Monsieur Podstawski avec l’autorisation des Maîtres Mohamed Safy et Appolaire Ferdinand. Le nom très symbolique “Lotus” de ce club rend hommage à Maître Safy en faisant référence au club de Fontenay sous Bois qui a été fondé par le chef de file de l’école Hau Quyen Trung Dung Dao et où Monsieur Podstawki a été initié la première fois au Viet Vo Dao.

 

 

 

 

Si Phu Mohamed Safy

&

Vo Su Sébastian Podstawski

 

 

 

Le Vo Su (littéralement le professeur ou “Maître”) Sébastian Podstawski pratique les arts martiaux vietnamiens depuis une trentaine d’années et il est actuellement 5ème Dang, grade obtenu et décerné en juin 2013 par Maître Jean Michel SUDORUSLAN, (7ème Dang), Maître Marc RAUX, (6ème Dang), et par Maître André DESAULT, (6ème Dang) lors du passage de grade à la FFKDA. Sébastian Podstawski est titulaire également du BEES1 (Brevet d’Etat d’Educateur Sportif niveau 1) qu’il a obtenu en novembre 2007.

En mars 2009, lors d’un grand stage de toutes les écoles du style Hau Quyen, Sebastian Podstawski s’est vu décerné par le Su Phu Safy (Maître-Père) la ceinture rouge de Vo Su et un 5ème Dang-école.

Il est également expert, arbitre national et responsable de plusieurs commissions fédérales et il a initié au style Hau Quyen plus d’un millier de personnes depuis 1992 dont plusieurs ont été champions de France en combat. Actuellement, le club compte une dizaine de ceintures noires, dont certaines possèdent un Brevet d’Etat et des DIF. En septembre 2011, il a été nommé Directeur Technique et Responsable des grades pour les arts martiaux vietnamiens au niveau de la ligue de Karaté du Val de Marne.

Parallèlement à sa pratique et à l’enseignement du Viet Vo Dao il a pratiqué à un haut niveau le Judo, le Yoseikan Budo, l’Aikïdo, le Taekwondo, l’Hapkido et le Kendo.

En juillet 2014, sous le nom de Quang Dai (Grande Présence), après son ordination en tant que moine bouddhiste, Vo Su Sébastian a été officiellement désigné comme le 46ème héritier de la tradition du Thien Dao (école Chan au Vietnam) par le 45ème patriarche Tu Si Tich Minh Duc (le Maître-bonze Phan Hung Huy).

Le club du Lotus compte aujourd’hui une centaine de pratiquants et pour encourager le rapprochement et l’enrichissement des divers arts martiaux, le club organise des stages inter-arts martiaux et son directeur technique se consacre au développement du style Hau Quyen et du Tinh Vo Dao en faisant des stages à travers la France et l’Europe (particulièrement dans les pays de l’est). Tous les deux ans le club organise des stages au Vietnam durant lesquels les élèves les plus gradés peuvent pratiquer à la source les arts martiaux vietnamiens traditionnels et aussi découvrir un pays magnifique à la culture millénaire.

Depuis 2005, l’école du Lotus dispense des cours de Khi Cong (Chi Cong) aux adultes qui souhaitent pratiquer un art de santé en travaillant les Huit Pièces de Brocart ainsi que les Cinq Animaux.

Le symbole du lotus

“Le lotus symbolise avec force le déploiement du soi et l’expression de la conscience qui conduit les pratiquants des obscurs tréfonds de l’ignorance aux sommets radieux de la paix intérieure.
De même que le lotus pousse dans l’obscurité de la boue et s’épanouit, en toute splendeur et pureté, à la surface des eaux sans être souillé par la vase qui le nourrit, de même le Soi se transcende et se transforme au delà de ses limites corporelles sans être corrompu par l’illusion ni l’ignorance. Le soleil est la lumière qui nous éclaire”.

“J’ai choisi le Lotus pour emblème de mon club car le symbolisme en est très puissant, malgré la grâce de cette fleur ; il peut être transposé, si le pratiquant le souhaite et ne se limite pas dans son désir d’évoluer, à des plans beaucoup plus élevés.

De plus, en une image, tout un enseignement est donné, visualisé, et chacun du plus jeune au plus expérimenté, du plus simple au plus érudit, peut comprendre à son niveau toute la Richesse et la Sagesse qu’elle contient. Cet emblème est représenté dans un cercle noir divisé à l’intérieur, horizontalement, en deux parties l’une bleue l’autre blanche qui reflètent les faces opposées et complémentaires de toutes choses. De la partie bleue, émergeant de l’eau qui la porte, une fleur de lotus.

Symbolique en Orient, cette fleur, forme pure naissant de la boue où elle puise ses racines les éléments de la vie et de force, témoigne que du pire peut naître le meilleur. Elle apparaît, dans toute sa splendeur épanouie, ouvrant ses pétales aux rayons du soleil ; cette lumière signifie : la compréhension, la sagesse que les maîtres cherchent à parfaire sans cesse. Près du lotus épanoui, une fleur en bouton représente tout ce qui, en chacun de nous, n’est pas encore découvert ni exprimé.

C’est ce que nous allons nous efforcer d’épanouir, par notre volonté, à l’image du maître, harmonisant force physique et sagesse par la connaissance du Viet Vo Dao. Puissiez vous, nous vous le souhaitons, y parvenir tous”.

 

 

 

Si Phu Mohamed Safy