Confinement

Classé dans : Articles | 0

Chers disciples,

Je pense bien à vous tous et vous me manquez beaucoup.

Nous le sentons tous : une page d’histoire inédite vient de s’ouvrir où nous retenons notre souffle dans l’attente d’une amélioration de la situation sanitaire. Nos vies ont été chamboulées et la situation est presque irréelle voire surréaliste. Nous étions accoutumés à un quotidien rythmé par des habitudes rassurantes au niveau de notre travail, de nos relations et de nos activités comme au sein de notre école martiale. Nous ignorons combien de temps cette situation va durer et nous craignons pour la santé de nos proches. Nous sommes confinés chez nous.

Est-il possible d’aborder cette période avec sérénité et sagesse ?

Votre pratique et la philosophie du Qi Cong et des arts martiaux peuvent vous y aider. Rester chez soi n’est ce pas aussi avoir du temps, enfin du temps pour se retrouver soi même, se recentrer sur notre corps et notre mental, retrouver ses proches et de redonner du sens à nos liens essentiels ; prendre soin de nous mêmes, mais aussi de ceux que nous aimons. C’est aussi le temps pour pouvoir se consacrer à la pratique de la méditation assise, aux exercices (chez soi ou dehors) de Qi Cong, des Quyen que vous connaissez mais que vous n’avez pas pris le temps de faire pour vous, pour votre bien-être et votre santé autant physique que psychique. C’est aussi le temps de se poser pour lire les grands classiques, de la belle littérature, pour se cultiver en abordant l’histoire et la théorie de nos disciplines martiales. Voilà un temps pour la culture et la réflexion.  

Cette période peut aussi créer des solidarités car nous devons garder des liens entre nous, ne laissons aucune personne isolée que cela soit au sein de notre école martiale ou ailleurs. Faites nous savoir si, dans votre entourage (disciples de l’école, famille, amis, voisins) des femmes et des hommes ont besoin d’aide. Sur le site du Lotus vous avez mes coordonnées téléphoniques et mon mail, alors n’hésitez pas à me contacter. Je sais également que mes assistants ont mis en place un réseau sur WhatsApp qui peut être fort utile pour pouvoir discuter, échanger, se voir et pratiquer ensemble nos arts (en étant deux ou trois au maximum et en gardant la bonne distance) en prenant toutes les précautions. 

Prenez soin de vous, des vôtres et de tous ceux qui ont besoin d’aide et de réconfort.

Vo Su Sebastian